REMISE DES MATÉRIELS NUTRITIONNELS AUX ANIMATRICES

REMISE DES MATÉRIELS NUTRITIONNELS AUX ANIMATRICES

Une cérémonie de remise des matériels nutritionnels aux animatrices communautaires a été lancée le 02 juillet 2018 à la Coordination du PARSAT. Ces matériels, outils et intrants nutritionnels serviront pour la mise en œuvre de l’éducation Nutritionnelle dans leur village.

Dans l’optique de contribuer à l’amélioration durable de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, le PARSAT a entrepris quelques actions dans lesquelles s’inscrit l’éducation nutritionnelle. Cette activité est mise en œuvre en collaboration avec la Direction de la Nutrition et de Technologie Alimentaire (DNTA). A travers ce partenariat, des animatrices communautaires ont été identifiées afin de mener des séances de sensibilisations de proximité dans les villages.  Ces animatrices ont reçu  des formations sur les différentes thématiques liées à l’alimentation, la nutrition et hygiène, cependant, il est important de les outiller pour mener à bien leur mission.

Mr SOUAPEBE GABPOBE Aristide, représentant le Coordonnateur lors de la Remise officielle des Kits, a indiqué que ces matériels, outils et intrant vont permettre aux animatrices de réaliser les activités de sensibilisation et des séances de démonstrations culinaires sur la préparation de la bouillie enrichie à base des produits locaux dans leurs communautés respectives. « Il faut noter que le PARSAT a placé l’éducation nutritionnelle au cœur de son intervention afin d’améliorer le niveau d’éducation des populations sur des thématiques vitales pour améliorer les conditions de vie des ruraux les plus vulnérables, notamment à travers l’adoption des bonnes pratiques en matière de nutrition, d’alimentation et d’hygiène, plus particulièrement au sein des ménages ayant des enfants en bas âge ».

Selon l’Expert en Nutrition Représentant la DNTA, la nutrition est l’une des bases de la santé et doit être inscrit au cœur du développement. À tous les âges de la vie, améliorer son alimentation permet de renforcer le système immunitaire, de diminuer en l’occurrence la malnutrition et les maladies associées car une bonne nutrition est une meilleure vie.

Le dépistage de la malnutrition

En plus de la sensibilisation, les animatrices communautaires, ont pour tache de dépister les enfants afin de détecter ceux qui sont atteints de la malnutrition. C’est pourquoi, dans le lot des outils, on compte également les fiches de dépistage et des bandelettes des mesures anthropométriques. En  cas de malnutrition aiguë modérés et sévères détectés lors des dépistages, ces enfants sont tout de suite référés dans les centres de santé pour une prise en charge nutritionnelle et médicale par le ministère de la Santé à travers les Délégations Sanitaires Régionales.

Bien manger et sainement

Cette action porte notamment sur l’amélioration des disponibilités alimentaires familiales et sur l’utilisation plus efficace des aliments et des ressources économiques disponibles, de sorte qu’il soit possible d’assurer aux groupes les plus vulnérables une alimentation équilibrée et variée. Dans les couches plus aisées de la société où les maladies de l’abondance sévissent toujours davantage, l’éducation nutritionnelle sera centrée sur les choix personnels de nourriture, de modes de consommation et de style de vie.

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Malcolm Subban Jersey 
EnglishFrançais