La Stratégie du PARSAT au TCHAD

Depuis 1992 le FIDA a approuvé sept prêts pour la Tchad pour montant de 91,4 million de Dollars US. En plus de ces prêts, le Tchad a reçu un montant significatif sous forme de don. Deux dons sur le fonds de survie Belge pour un total de 3,7 million de Dollars US, un don supplémentaire du Gouvernement italien de 1 Million de Dollars et une autre du FIFA s’élevant à 2 million de Dollars US

 

 

Stratégie du FIDA au Tchad

Généralement, la plupart des opérations du FIDA au Tchad sont focalisées sur les régions sahéliennes du pays. La zone sahélienne est l’une des plus pauvres régions du monde. Les interventions en matière de développement sont focalisées sur l’amélioration de la sécurité alimentaire tout en protégeant l’environnement, et sur l’intégration économique, social, sanitaire et le développement communautaire des activités dans des zones ciblées. Les initiatives des projets aident également au renforcement des capacités des populations locales et à l’amélioration de l’accès des paysans aux technologies appropriées pour une meilleure gestion des ressources naturelles. Les interventions vont de l’introduction de la micro-irrigation dans les ouadis à l’amélioration de l’accès aux services financiers et à la formation par exemple. La capacitation des femmes local est également une priorité.

Les objectifs spécifiques de la stratégie du FIDA sont de :

  • Améliorer le statut social et économique les populations rurales pauvres ;
  • Accroître la capacité des communautés locales dans la structuration effective des organisations de base ;
  • Améliorer l’accès durable aux services financiers ;
  • Appuyer la gestion des ressources naturelle afin d’assurer une productivité durable de la plupart des zones vulnérables

Statistiques

  • Nombre de projets : 7
  • Coût total 113,6 million de Dollars US
  • Montant des prêts approuvés par le FIDA : 91,4 million de Dollars US
  • Bénéficiaires directs : 113 350 Ménages.
Share This