30 JEUNES COUPLES BENEFICIAIRES FORMÉS SUR LE GALS

image

Un atelier catalyseur pour la mise en place du système d’apprentissage et d’actions participatives(GALS) au sein du Projet d’Amélioration de la Résilience des Systèmes Agricoles au Tchad (PARSAT) est organisé du 08 au 14 janvier 2018 à Mongo. Les méthodologies de ménage (MM) sont des approches innovatrices utilisées par de nombreuses institutions de développement, ainsi que les organisations des secteurs public et privé pour promouvoir l’égalité des sexes. L’autonomisation des femmes ne peut être atteinte qu’avec le changement au niveau des ménages, impliquant tous les membres de la famille, jeunes et vieux, femmes et hommes. L’une des méthodes les plus innovantes, rentables et réussies est le système d’apprentissage du genre et d’actions participatives (GALS), une méthodologie d’autonomisation menée par la communauté qui peut être adaptée aux différents contextes culturels et organisationnels. Elle a été adaptée en particulier par Oxfam, Hivos et le FIDA dans des projets pour développer des chaînes de valeur en faveur des pauvres, et d’améliorer la production agricole et les services financiers ruraux. Selon le coordonnateur du Projet d’Amélioration de la Résilience des Systèmes Agricoles au Tchad, Abdoulaye Mahamoud LABIT à l’ouverture de l’atelier, le PARSAT suit la politique du FIDA en matière de genre et ciblage. C’est pourquoi cette méthodologie est intégrée pour augmenter les impacts de ses interventions et au delà. L’atelier organisé du 08 au 14 janvier a pour objectif de permettre au PARSAT d’intégrer la méthodologie GALS dans ses activités. L’approche a été directement implémentée auprès des bénéficiaires déjà ciblés au préalable. 30 ménages jeunes appuyés dans la promotion des AGR et de maraichage ont été concernés. Ils sont appuyés sur le terrain par les animateurs et conseillers en entreprises qui ont aussi participé à l’ atelier. A l’issu de la formation, les participants ont exprimés leurs satisfactions. La méthodologie GALS leur permet désormais de planifier leur vie individuelle et au sein de leurs ménages afin de l’améliorer. Ils ont apprécié le rôle et l’importance des outils de base GALS appris durant l’atelier. Janvier 2018